La conduite accompagnée permet au candidat ayant obtenu son code de commencer à conduire dès 15 ans afin de se préparer à l’examen de conduite.

La formation plusieurs étapes :

  • ​Phase de formation initiale auprès de l’auto-école : celle-ci comprend l’examen du code et la réalisation de 20 heures de conduite sur la voie publique avec un enseignant de la conduite. A l’issue de cette période, l’auto-école vous délivre une attestation de fin de formation initiale. 
  • Conduite accompagnée d’un adulte : avec un suivi pédagogique par l’auto-école, la phase de conduite accompagnée a une durée minimale d’un an et vous devez conduire au moins 3 000 km en conduite accompagnée.
  • L’examen du permis de conduire : au terme de votre formation, vous pouvez vous présenter dès l’âge de 17 ans et demi aux épreuves pratiques du permis de conduire. En cas de succès, vous recevez votre certificat d’examen du permis de conduire (CEPC) mais vous ne pourrez conduire seul qu’à partir de 18 ans.

 

Conditions à la conduite accompagnée :

  • Le candidat doit être âgé d’au moins 15 ans et doit préalablement avoir passé et réussi l’examen du code.
  • L’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans. Il est possible pour l’élève d’avoir plusieurs accompagnateurs dans ou hors du cadre familial.
  • L’accompagnateur doit avoir obtenu au préalable l’accord de sa compagnie d’assurance.
  • L’accompagnateur ne doit pas, dans les 5 années précédentes, avoir fait l’objet d’une annulation ou d’une invalidation du permis de conduire.

 

Les avantages de la conduite accompagnée :

  • Les chances de réussite à l’examen sont plus importantes que pour la formule classique,
  • Les coûts de la formations sont moins élevés que pour la formule classique,
  • Les frais d’assurance sont réduits
  • Possibilité de comptabiliser 12 points de permis seulement 2 ans après son obtention (au lieu de 3 ans pour la formule normale). Le candidat qui a passé son permis en conduite accompagnée récupère automatiquement 3 points par an s’il ne commet pas d’infraction, contre 2 points en cas de formule normale. 
  • Les jeunes conducteurs issus d’une formation en conduite accompagnée voient leur période probatoire du permis de conduire passée de 3 ans à 2 ans.

​*La formation initiale ne peut pas être inférieure à 20 heures de cours de conduite avec un moniteur sauf si vous êtes :

  • déjà titulaire d’une autre catégorie de permis (sauf les catégories AM et B1) : pas de nombre minimum d’heures obligatoire imposé, cela dépend de votre progression dans l’apprentissage ;
  • élève suivant une formation limitée à la conduite de véhicules équipés d’une boîte de vitesses automatique : un volume minimum de 13 heures est requis.